Sur notre travail

La Commission Internationale des Droits de l’Homme pour les Gays et Lesbiennes (IGLHRC) est une organisation internationale principalement dédiée à la défense des droits de l'homme au nom de personnes victimes de discrimination ou d'abus sur la base de leur orientation sexuelle réelle ou perçue, de leur identité sexuelle ou d’expression de genre.

Pour en savoir plus sur nos activités, veuillez consulter les liens ci-dessous.

Notre Mission

Depuis sa création en 1990, la Commission Internationale des Droits de l’Homme pour les Gays et Lesbiennes (IGLHRC) a joué un rôle de premier plan voué à la lutte contre la discrimination fondée sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre.

Nous nous engageons à renforcer la capacité du mouvement LGBT dans le monde dans le but de mener avec efficacité la documentation des violations des droits de l’homme au nom de la communauté LGBT et en s'engageant à plaidoyer pour les droits de l'homme avec nos partenaires dans le monde entier. Nous travaillons avec les Nations Unies, ainsi qu’avec les organismes de surveillance des droits de l'homme et les partenaires régionaux de la société civile. La Commission Internationale des Droits de l’Homme pour les Gays et Lesbiennes (IGLHRC) est dotée d’un statut consultatif auprès des Nations Unies comme une organisation non-gouvernementale (ONG) reconnue pour représenter les préoccupations et les droits humains des gais, lesbiennes, personnes bisexuelles et transgenres dans le monde entier.

Ce que nous faisons

Nous travaillons afin d’améliorer la vie quotidienne de ceux qui sont victimes de discrimination et d'abus en raison de leur orientation sexuelle, identité de genre sexuel ou expression dans le but de parvenir à un respect des droits humains partout et pour tous, guidés par nos valeurs d'intégrité, d'égalité, de respect , de la diversité et du partenariat.

Notre travail nécessite l’amplification du mouvement des droits humains à l'échelle mondiale, ce qui explique pourquoi nous concentrons nos efforts pour avoir le plus de partenaires possible dans le monde entier. Nous travaillons main dans la main avec eux ainsi qu’avec des militants locaux pour renforcer leurs capacités de faire face à des violations des droits de l'homme dans leurs pays respectifs. Nous connectons nos partenaires avec des organismes des droits de l’homme y compris les Nations Unies et des ONG au niveau régional et mondial. Avec nos partenaires, nous créons la visibilité de violations des droits de à l'homme la surveillance et la documentation des violations et en répondant aux urgences des droits de l’homme. Nous restons fermes avec ceux qui cherchent à changer les lois et politiques discriminatoires à l'égard de nos collectivités.

Nos objectifs essentiels façonnent notre travail : Nous plaidons pour l'élimination des lois discriminatoires, politiques et pratiques, telles que les lois sur la sodomie qui permettent aux autorités d’abuser, harceler, extorquer, emprisonner et même exécuter. Nous soutenons l'adoption et la mise en œuvre des lois antidiscriminatoires des politiques et des pratiques pour aider à construire un monde plus juste et équitable. Nous nous efforçons de réduire au sein de la famille et de la communauté la violence sanctionnée par l'État condamnant publiquement toutes sortes de violence contre des personnes en raison de leur orientation sexuelle, d'identité sexuelle ou d'expression de genre. Et nous encourageons activement les droits socio-économiques et culturels notamment ceux liés à l'emploi, le logement, l'éducation et la santé.

Notre travail est nécessaire pour plusieurs raisons; plus de 80 pays criminalisent toujours les relations intimes entre deux individus du même sexe. Et chaque jour, dans des pays tels que le Brésil, le Botswana, la Bulgarie ou le Bangladesh, ceux qui ne se conforment pas aux normes sexuelles ou de genre sont arrêtés, contraints à un «traitement» psychiatrique ou au mariage forcé et ne bénéficient pas des droits fondamentaux tels que la protection de l'emploi, accès à la santé et les droits parentaux et sont brutalement attaqués, torturés, et même assassinés.

Nous apportons une compréhension fluide concernant l'identité dans notre travail. Nous soutenons les personnes victimes des violations de leurs droits sur la base de leur orientation sexuelle, l'identité sexuelle ou l'expression de genre, réelle ou perçue. Cela signifie que nous travaillons avec ceux qui s'auto-identifient comme lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres ou intersexuées (LGBTI) et ceux dont l'identité ne correspond pas au paradigme LGBTI, tels que ceux qui se disent Tongzhi ou Hijra.

Nous travaillons pour le jour où les personnes de sexualités diverses pourront s'épanouir. Nous travaillons pour le jour où tous les êtres humains seront respectés et traités avec dignité. Nous travaillons pour le jour où la justice deviendra une réalité, partout dans le monde.